HOMMAGE À JEAN-PAUL BONNEAU ET JEANNE THIBAULT 60 ANS DE MARIAGE 2016

TEXTE ÉCRIT PAR NICOLE BONNEAU

Bonjour à tous,

Tout d’abord, nous sommes très heureux de vous compter parmi nous

pour souligner les 60 ans de mariage de nos parents Jeanne et Jean-

Paul.

Les occasions de se rencontrer dans la joie sont rares, c'est pourquoi

nos parents tenaient à réunir la famille ... le temps d'un moment pour

échanger, se souvenir, raconter des anecdotes... des bons moments,

et de leur dire merci !

Qu’est-ce qu’on dit à un couple qui a 60 ans de vie commune ?

On les félicite ?

On raconte leur histoire ?

Eh oui tout cela !

Leur histoire….

Permettons-nous de se rappeler quelques grandes lignes de l’histoire

de Jeanne et Jean-Paul … juste pour prendre conscience combien les

choses ont changé depuis leur jeunesse…. Cela peut sembler difficile à

croire pour les petits-enfants…mais oui, vos grands parents ont déjà

été jeunes et aventureux !

Jeanne et Jean-Paul, se sont vus pour la première fois à la bénédiction

de la chapelle des Prairies vers 1948… Imaginez votre grand père

Jean-Paul à l’âge de 15 ans et en culotte aux genoux ….

En 1950, Jean-Paul vendait du fil par les portes pour aider à soutenir

la famille. Jeanne demeurait à St-Vallier, son père avait une

boulangerie… il entre dans la boulangerie pour convaincre Mme

Thibault de lui acheter du fil. Et pendant ce temps, Jeanne est sortie

par la porte avant… pour lui parler… Ce fut le début de leur aventure !

Dans ce temps-là, quand tu « sortais avec une fille » … c’était chez les

parents pour qu’il y ait toujours quelqu’un pour surveiller… appelé un

chaperon ! Autre temps autre mœurs !

Pas question non plus d’emprunter l’auto de papa ou maman pour y

aller. Jean Paul attelait le cheval pour aller voir sa Jeanne.

Entre 1950 et 1956, Jeanne travaillait à St-Lazare, pour un salaire de

10$/semaine (le salaire minimum en 2016 est de 10,75$/de l’heure)

…C’est loin pour le cheval de Jean-Paul ; il empruntait la voiture de

son père… et marchait environ 7 kilomètres à pied parce que les

routes n’étaient pas déblayées l’hiver.

On conviendra que c’est beaucoup plus facile aujourd’hui…. À 18 ans,

la plupart d’entre nous ont eu accès à une voiture, l’autobus et des

routes entretenues… Par contre, pour ce qui est des chaperons…ils

sont différents…on peut apprendre ce qui se passe par Facebook !

Instagram….

Leurs réalisations :

Ils se sont mariés le 25 aout 1956 à l’âge de 22 ans et 23 ans. Très

peu d’argent en poche, ils s’installent sur la terre de

avec 8 vaches. Le jeune couple n’a pas l’eau courante… il fallait

pomper l’eau à bras… Pas d’eau courante veut aussi dire pas de

toilette, pas de douche ni de bain non plus. Pensez-y les filles. Ce fut

la rénovation du premier hiver !

Pas de téléphone non plus… le jeune couple a eu accès au téléphone

vers les années 1963 … on ne parle pas de téléphone intelligent… on

parle d’une ligne analogique partagée par 4 familles et avec un

téléphone à roulette

Pas de télévision… seulement la Radio

Des projets communs, ils en ont eu beaucoup ! Quand tu pars dans la

vie avec si peu, tout est à construire.

De 1957, à 1967, le couple a eu 9 enfants et ils ont jeté les bases d’un

commerce d’équipements d’étable ; d’un élevage porcin et d’un

commerce d’œufs. Il leur fallait croire en l’avenir… avec si peu de

moyen, pratiquement pas d’instruction mais beaucoup de cœur, de la

volonté, et d’idées pour ne rien gaspiller ! Personnellement, je suis

toujours surprise du discours écologique qu’on nous tient… les

premiers écolos de ma vie furent mes parents. Rien ne se perdait : un

vêtement neuf « donné » était porté par le plus vieux le dimanche ;

par le second, à l’école et les suivants le portaient pour le travail sur la

ferme.

Ils ont connu la Révolution tranquille, les grandes constructions du

Québec, la détention d’entreprises par des gens de chez nous, (vous

avez surement entendu Jean-Paul dire : « Pendant que les anglais

construisaient des entreprises, nous on construisait des églises ») la

transformation de l’Église (les messes qui passent du latin au français

et une approche plus « tolérante » du péché) , le Mouvement féministe

et l’arrivée massive des femmes au travail (à remarquer que cela n’a

pas changé grand-chose pour Jeanne), le contrôle des naissances

accessible à tous, l’arrivée du FAX qui accélérait la vitesse des affaires,

l’ordinateur, le téléphone portable, par satellite etc.. Toutes ces

évolutions auxquelles ils devaient s’adapter pour élever les enfants….

60 ans de vie commune, cela n’est pas toujours rose non plus! Ils ont

aussi connu des contrariétés, des différends. À leur manière, Jeanne et

Jean-Paul les ont réglés pour continuer leur vie ensemble.

Ils ont aussi connu leur part de « coups durs » dans leur vie.

L’accident de Pierre et Céline, le feu de la porcherie principale, des

blessures forçant l’arrêt de travail, la maladie ne les ont pas épargnés

; ils n’ont pas baissé les bras ; ce sont des croyants. En Dieu et en la

vie… ils ont fait face à ces difficultés avec une capacité de résilience

exemplaire !

Des gens de grande générosité …pour eux, il y avait toujours

quelqu’un de plus mal pris qu’eux. Combien de dimanche Jean-Paul est

parti dépanner un producteur agricole, des gens âgées, des gens de la

famille qui avait besoin d’aide… Et il le fait encore ! Ils soutiennent

également financièrement plusieurs causes...

L’héritage qu’il nous laisse

Neuf enfants qui ont construit leur vie en intégrant les valeurs

transmises …

Neuf enfants qui ont eu 17 petits enfants qui évoluent, à leur tour,

avec les valeurs transmises par vous chers parents ! Ces 17 petits

enfants, âgés entre 16 et 29 ans, débutent leur vie d’adulte et 1

arrière-petite-fille compte maintenant parmi l’héritage de Jeanne et

Jean-Paul !

Chers parents, vous pouvez être fiers de vos réalisations, de vos

enfants et de vos petits-enfants comme nous sommes fiers de vous !

60 ans de labeurs, de projets, de succès, de rencontres, de bonheur,

de peine et surtout d'amour ! Vous avez fait beaucoup avec le peu

d’instruction et de moyen qui étaient à votre disposition …il y a 60 ans.

Vous avez été inspirants pour nous et pour votre entourage !

Merci pour votre amour inconditionnel, votre écoute et votre support

dans nos différents projets ! Merci pour tout !

Nous vous aimons beaucoup .... Vos enfants!

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.

Refuser

OK