Terres de Joseph Bonneau dit La Bécasse (1649-1701)

LISTE PARTIELLE DES TERRES DE LA

SEIGNEURIE D’ARGENTENAY

17 terres se font suite dans la direction nord-ouest, à partir de l’extrémité est de l’Île d’Orléans.1

Recensement de 1681 — nom des propriétaires 



Carte de CATALOGNE — 1709 — Liste des propriétaires 




Terres de Joseph Bonneau 3  


• Terre ancestrale 


Avant 1665 (ou 1668 mois de mars, greffe RAGEOT), concession (non retracée) de madame d’AILLEBOUT  à  LELAT (ou LELACQ) Pierre, (1636-1705), 3 arpents entre René ÉMOND et Nicolas de LAUNAY dit PINGUET. 


1670, 18 octobre (greffe VACHON), vente de Pierre LACQ et Françoise CREPEAU son épouse à Joseph Bonneau (1651-1701), 3 arpents de front avec cabane, hangar et four, entre René ÉMOND et Louis GABORIT. 


1681, recensement 


Bonneau Joseph, 32 ans, 7 arpents en valeur. Entre Esprit CARBONNEAU et Alexandre BOISSARD. 


1683, 2 juillet (greffe VACHON) Procès-verbal du grand chemin d’Argentenay. Bonneau Joseph, habitant de la côte nord de l’île. 


1689 — Carte de VILLENEUVE 


Bonneau dit La BÉCASSE, Joseph, Nos 24 et 26, avec grange. Entre Esprit CARBONNEAU et (2e terre) Pierre DUCHESNE. 


1709 — Carte de CATALOGNE 


BOUCHART (sic) J. (Bonneau Joseph?) entre Esprit CARBONNEAU et la veuve BODO. 


1714, 11 juin. (greffe CHAMBALON) aveu et dénombrement. VERRIEOEIL Nicolas (1667-1719), 3 arpents de front, 60 arpents de terre labourable. Entre Esprit CARBONNEAU et Pierre BUTEAU. 


• Terre no 17 


De Joseph Bonneau dit La BÉCASSE (1651-1701), 5 arpents 


— 1686 — Concession par les Religieuses de l’Hôtel-Dieu 


— 1689 — Carte de Villeneuve 


Bonneau dit La BÉCASSE, Joseph (1651-1701) 


Nos 15 et 16 avec maison et grange 


Entre Pierre AUFFRAY dit GARGOT et (2e terre) 


Nicolas VÉRIEUIL 


En 1693, cette terre fut divisée en deux. 


• Terre 17A 


1709 — Carte de CATALOGNE 


MIGNERON Ambroise, 21/2 arpents 


• Terre 17B 


1709 — Carte de CATALOGNE 


CENAR (?), 21/2 arpents. En 1714, cette ferme appartient à Denis GAGNIER et «les héritiers de René ESMOND». 


• Terre 10S 


De Louis JINCHEREAU (1641-1709), 3 arpents, lot cadastral no 227. Avant 1673, cette terre appartient à Maurice ARRIVÉ (1611-1687). 


—1673 (?) 22 Février (greffe VACHON), vente par Joseph Bonneau et Marie-Anne LELONG sa femme à Grégoire GRONDIN (1646-1673 probable) de 3 arpents de front, au sud de l’île, entre Paul YGNARD dit PROVENCAL et François COULOMBE. 


—En 1725— Aveu et dénombrement 


Cette terre appartient alors à la veuve de Louis GINCHEREAU et ses héritiers, maison, grange, étable et 100 arpents de terre labourable.




Source : Fond des Ralliements des familles Bonneau

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.

Refuser

OK