Bonneau Marie-Ange (1933-2007 )*ref.275

Année et lieu de naissance :1933à St-François-de-la-Rivière-du-Sud

Année et lieu du décès :12 avril 2007

Nom du père :   Bonneau Georges (1900-1993)

Nom de la mère :

Profession : Travail au centred’hébergement pour personnes âgés, Foyer d’Youville à Montmagny

Comment d’écrire ma tanteMarie-Ange. Lepremier mot qui me vient en tête , généreuse. Elle aimait être aimé et donnait tout ce qu’ellepouvait et qui lui étaitdisponible. Un petit bout de femme que rien n’arrêtait. Très déterminée.

Elle avait une très grande amie, Mlle Côté, Thérèse de son prénom. Pour nous elle a toujours fait parti de la famille. Elle aussi une femme toute douce et très généreuse. Toutes les deux adoraient les enfants.

Pour Marie-Ange la famille était très importante. Elle n’aurait voulu en rien manquer une réunion de famille. Elle. ne voulait surtout pasqu’onl’oublie.

Qui ne l’a pas vue se promener en ville àMontmagny avec son vélo à trois roues pour faire ses commissions.Elle ne passait pasinaperçue.

Et que dire de son rire, un rire contagieux.

Petite anecdote amusante. Un jour ma mère nous a fait garder par elle à la maison. On aimait beaucoup en général qu’elle nous garde.Car elle nous donnait toujours beaucoup d’attention. Mais tout allait mieux, chez elle et non pas chez nous. À la maison chez mes parents, nous avions une ferme et un très long territoire à courir pour nous. Nos parents nous imposaient des limites, mais pour ma tante ces limites lui apparaissait vraiment trop grande. Elle avait tellement peur qu’il nous arrive quelque chose, qu’elle m’avait attaché sur une chaise. Oh la la… croyez moi lorsqu’elle m’a détachée, elle n’a pas réussi à me mettre la main dessus. HA HA HA HA pauvre ma tante, elle voulait que notre bien. Je la comprendaujourd’hui,cédait une grosseresponsabilité pour elle. Je ne crois pas par contre qu’elle m’est gardé à nouveau. HA HA HA

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.

Refuser

OK